Message de l’abbé Pierre Sonte, curé de Bierges, adressé aux jeunes de Bierges et de Limal dimanche 14.03.21…

Puisse-t-il être profitable à tous les jeunes de l’U.P. … et d’ailleurs !

Ces derniers temps, nous, adultes, entendons bon nombre d’entre vous dire que votre jeunesse est sacrifiée. Non, elle ne l’est pas.  Elle est sauvée. 
C’est peut-être  le dernier Bal !
Nous voudrions encore et encore vous accorder une danse. Mais soyons raisonnables, c’est fini ! Nous ne pouvons plus vivre comme on vivait avant, ce n’est plus possible. Le virus nous met dans cet immobilisme. Cet arrêt nous permet de regarder le monde avec une autre lucidité. Ce qu’on croyait impossible, arrêter l’économie, c’est fait. Découvrir le poids de la technologie sur l’humain, sur vous, c’est fait. Nous découvrons, ensemble, l’écologie qui d’un coup pour la grande majorité des gens devient une réalité. Et nous découvrons aussi le sens de la vie avec ce grand immobilisme. Comme nous n’arrivons plus à nous projeter dans l’avenir, nous regardons la réalité de l’instant présent, cela crée l’intensité et la profondeur
SUITE DU TEXTE ICI